1. Miralda: «Une vie d’artiste» (1981) 2. Dix ans sont passés: le Mont-Serré donne sur la Terrasse (1991)

Côme Mercier | Download | HTML Embed
  • Jul 21, 2016
  • Views: 13
  • Page(s): 23
  • Size: 465.44 kB
  • Report

Share

Transcript

1 02

2 03 04 Quaderns porttils MACBA 33 1.Miralda ! Une vie dartiste (1981) 2.Dix ans sont passs: le MontSerr donne sur la Terrasse (1991) Pierre Restany

3 05 06 son destin et qui a fait de lui un cannibale sobre et lucide, un parfait gourou de Miralda! Une vie dartiste la grande bouffe, un acclrateur de catalyse en tous genres vitaux, culinaires, chromatiques, architecturaux, un doux agitateur du conformisme, un metteur en scne de la mtamorphose permanente. Du noir de jais profond des yeux taills en amande coule le miel de regard: du sucre et de la complicit. Mais quon ne sy trompe pas! Ce regard que Miralda jette sur le monde nest vraiment pas tout fait celui du danseur andalou. Il est tour tour Je ne sais vraiment pas par o commencer cette vie dartiste. Je dois raconter une perdu, bloui, chaleureux, ironique, critique, proche et distant. Tour tour et tout histoire que je trouve belle (comme toutes les histoires) mais que je dois hlas raconter la fois: il y a dans ce regard la charge rvolutionnaire dun laboratoire mental des grandes personnes qui ont perdu la fracheur de lenfance, le got du merveilleux hautement potique, le cerveau dAntoni. et le sens de la fte. Le cerveau dAntoni a t touch par la grce imaginative. Il dfait avec autant de Il tait une fois prcisment un petit catalan qui avait grandi jusqu atteindre lge grce que de prcision ce que les autres font avec effort et sans joie. Et le rsultat de 33 ans en 1975 tout en conservant intacts en lui la fracheur de lenfance, le got cest de la fte, encore de la fte, toujours de la fte. Dans le cerveau dAntoni ides du merveilleux quotidien et le sens de la fte. et inventions se trmoussent sans trve au rythme dune incessante sardane. Pas possible, me direzvous, cest un demeur ou une mariposa. La vie est une source 1962: A.M. interrompt les tudes techniques suprieures que son pre, dessinateur dexpriences, une cole du caractre, une constante preuve du rel. On y perd vite ses de tissus, lavait pouss entreprendre lcole du Textile de Terrassa. Les amateurs illusions. Le merveilleux nexiste qu ltat du rve et on ne peut pas rver tous les jours de documents chercheront en vain le rcpiss de son diplme dans les archives de 24 heures sur 24. lcole. Laissez pisser le rcpiss. En revanche, certains de ses camarades de classe ou de chambre risquent de se souvenir de lui comme dun excellent milicien universitaire, dun sergent appliqu, dun bon officier de rserve. Une vie dartiste! Et catalan de surcrot Dailleurs il faut se mfier des catalans. Cest un mlange bizarre de phniciens, darabes, Et soudain ce solide soudard est devenu soldeur de soldats de juifs et de wisigoths qui sobstinent vouloir parler une langue latine eux et prserver une culture originale qui nest que lexpression de leur mauvaise conscience alors que la 196219651966: Service militaire en trois tapes. colonisation castillane leur offrait loccasion unique de se fondre dans le creuset universel de lhispanidad. 50.000 pesetas en 1962: le montant de la bourse de la Diputaci de Barcelone obtenu par A.M. pour sinscrire au (mythique) Centre International dtudes Pdagogiques Eh bien malgr tout, les choses tant ce quelles sont (mes respects, mon gnral, de Svres. Il apprend dmonter les photomontages, ce qui lui vaut en 1964 dtre comment va votre cnotaphe austre) je vais tenter de vous raconter la belle histoire engag au journal Elle par Peter Knapp qui fait de lui un photographe de mode de Miralda, prnom Antoni n Terrassa (Barcelone) en octobre 1942. Il est n plus professionnel. Durant toute cette priode Paris sera son point dattache avec quelques catalan que nature, comme le sont ns avant lui Gaud, Mir, Dal, Tpies. Il est n excursionsincursions Londres et les retours obligatoires au pays natal. dans une ville naturellement kitsch mais qui a dcid doublier quelle tait kitsch. Si Barcelone a trahi sa vocation, Miralda la reprise entirement son compte: La vie de caserne lui inspire des croquis du soldat, dans toute la gamme gomtrique des il est rest naturellement kitsch dans ses trois peaux, lpiderme, le vtement et postures fonctionnelles et avantageuses: assisdeboutcouchgarde vousrepos. Les lambiance. Cest peuttre sans doute ce virus gntique du kitsch qui a dtermin croquis pris pendant les cours dinstruction seront la base des frottages et des dessins

4 07 08 exposs Paris (iv Biennale) et par deux fois Londres (New Art Center, 1965 ICA, Le bradeur de chair devient brasseur de sucre, le metteur en page Dover Street, 1966). devient metteur en pte En dcembre 1966, libr de ses obligations militaires, il sinstalle dfinitivement Paris. Comment cela sestil pass? En 1965 Miralda rencontre Dorothe Selz, pur produit de lintelligentsia protestante, artiste ne dans une famille dintellectuelsartistes. De la ventilation de leurs influences rciproques naissent deux ans plus tard les premiers paysagesmeringues, gteauxjardins, cakesgarages raliss en commun. 1967: Cest la quille et en mme temps les soldes de la solde Cest le point de dpart dune collaboration troite qui durera cinq ans, jusqu la fin de 1972. Les croquis prennent une troisime dimension. Les premiers tableaux tables marquent le dbut de linvasion des petits soldats en plastique blanc. Non content de les rpandre un Nel 1967: Antoni et Dorothe envoient en guise de vux leurs amis un enfant peu partout sur des meubles ou des objets usuels, Miralda solde chez Zunini ses bataillons Jsus en pte de guimauve: un croquejsus en guise de croquembouche, un lilliputiens, il les passe la lessiveuse Hoover. Voil ce que jen ai dit un peu plus tard, en croquemonsieur ltat de bb. Bon apptit et bon dieu, que le croquejsus ne se janvier 1971, lorsque la Galleria del Naviglio Milan lui a consacr sa 566me exposition: change pas en croque-mitaine! Quand il tait en garnison Huesca, sur une autre plante, dans le paysage lunaire Si vous tes particulirement chatouilleux sur le domaine de lhygine alimentaire, de lAragon, le sergent Antonio Miralda se doutaitil que le service militaire allait payezvous le luxe de manger une salle de bains chaque repas. Si votre sexualit marquer pour toujours sa vision du monde des hommes et des choses? Les croquis est particulirement gourmande, faitesen autant avec une chambre coucher htifs de 1962 taient le germe de la srie des grands dessins exposs en 1965 A ce rythmel, passant du sucre la couleur et de larchitecture ptissire Londres et surtout le dbut de la grande invasion des petits soldats en plastique qui laction directe sur lalimentation gnrale, le couple MiraldaSelz sest acquis une depuis quatre ans se sont rpandus un peu partout sur des chaises, des tables, des fulgurante rputation de traiteurscoloristes. armoires, des damiers, des colonnes, des statues. Le repas en quatre couleurs chez Givaudan constituera en 1970 lapothose insolite de Aujourdhui, le souslieutenant dinfanterie de rserve Miralda a bien mrit la saison parisienne. 4 menus en bleu, vert, jaune, rouge: aspic, poule au riz, salade, de larme. Il a gagn denivrantes batailles en chambre, relev la garde sur un fromage, sablspain, vin et eau volont. mouchoir de poche, fait voluer les divisions sur un tournedisque. Dans cette cole de guerre miniature quest son atelier parisien, il a mont et dmont tous les Mais retournons en 1967. lexposition Superlund que jai organise en Sude et mcanismes, tous les rglements de la discipline militaire. Dino Buzzati me disait qui se veut un panorama du prsent et une philosophie du futur, Miralda tire la un jour que le service militaire avait constitu une tape dcisive dans sa formation, conclusion thorique et tactique de sa priode militaire: ses tableschiquiers tiroirs en le sensibilisant lextrme tous les rituels de la vie quotidienne. Eh bien, en voil sont des variantes sur les rgles du jeu de la guerre. Pour la premire fois, dailleurs, une clatante confirmation! Que la parade finisse dans une lessiveuse et lassaut les civils font leur apparition: des pkins la place des kpis. dans une accumulation de corpscorps, lanalyse critique de Miralda est toujours raliste et lucide. Il connait parfaitement les rgles du jeu. La parodie ne fait quen 1968: Grande anne du meuble envahi. Miralda expose son Buffet dans un salon accentuer linexorable immanence, labstraite horreur, la pathtique vanit. parisien pour 1.111 F. ( lpoque nous nous passions fort bien de TVA). Encore des meubles envahis pour The Obsessive Image dans les nouveaux locaux de Grande dvoreuse dhommes, larme est cannibale. Dun cannibalisme mental lICA de Londres. Le Banc (dlicat projet pour le Square des Invalides) figure aux qui a ses codes et ses rgles. Il tait fatal que Miralda assume intgralement Assises du Sige Contemporain (Muse des Arts Dcoratifs). ce transfert rituel, que la grande mare blanche devienne comestible, que linvasion des soldatscriquets se change en un fleuve fig de sucreglace et de 1969: Lanne cruciale de la cristallisation de la personnalit miraldienne et en mme meringue. temps lun des points de culminance de la collaboration A.M. D.S.

5 09 10 Cest lanne des premiers moulages (LAnge chez Creuzevault, loccasion de est dvor Stockholm lors dune vaste exposition anthologique la Galerie lexposition Portrait dun chefduvre) qui trouvent leur double panouissement Aronowitsch, o sont prsentes notamment les toiles de Jouy (le drap dans le Cnotaphe du Salon de Mai (monument aux gnraux passs, prsents amliorant des Muses de Gallira). Une partie de lexposition sera reprise et futurs) et dans lEssai damlioration de la faade du Palais Galleria, un peu plus tard la Hannover Gallery de Londres, mais cette fois on ne ralis dans le cadre de la vime Biennale de Paris. Les statues des trois Muses touche pas aux gteaux. de la Peinture de lArchitecture et de la Sculpture sont amliores laide de draps en toile de Jouy tandis que des tas de petits soldats leur redorent le Le repas en 4 couleurs chez Givaudan aura lieu le 12 mars 1970, soit sept ans jour blason. Infatigable, Miralda parcourt les rues de Paris en portant sur lpaule pour jour aprs louverture du Restaurant Spoerri la Galerie J., neuf ans aprs la un soldattireur gant quil fait filmer par Benet Rossell dans les poses les plus prsentation des Entremets de la Palissadepar Raymond Hains au 1er Festival du imprvues sur la place du Tertre, les Halles, le Louvre, les Champs Elyses. Nouveau Ralisme Nice. loccasion A.M. ne ddaigne pas denvahir le corps nu de ravissants modles exotiques, de chausser les bottes et de coiffer le casque concrtions Cest par le concept de la coloration de la nourriture ordinaire, du repas color devenant de petits soldats accumuls ou encore damliorer des affiches sur les murs, ipso facto rituel de la fte, quAntoni Miralda et Dorothe Selz font leur vritable entre dorganiser un requiem pour un chat. dans la longue histoire de lart comestible. Daniel Spoerri ouvre en octobre 1970 Dsseldorf son restaurant et sa EatArt Gallery. Il ralise en novembre de la mme Ainsi se prcise le concept dessai damlioration dun donn existentiel, anne le clbre repas funbre du Nouveau Ralisme au restaurant Biffi de Milan monument, affiche, nature: un style dintervention mtamorphique sur les loccasion du xme anniversaire du mouvement: La ltima cena, reproduction comestible donnes objectives de la vie quotidienne, travers le langage profondment des uvres de chaque protagoniste. Le chef Daniel, grand prtre de lEatArt ne sy humain de lhumour, de la fantaisie et de la drision. Le drame polluant est exclu: trompera pas et donnera sa bndiction aux traiteurscoloristes en les invitant sa galerie cest en ce sens que Miralda se diffrencie de Malaval, autre envahisseur, restaurant de Dsseldorf le 4 juin 1971. Entre la conception du repas chez Spoerri et celle dont laliment blanc, mer de bave en papier mch, apparat comme un cancer de MiraldaSelz, la diffrence est grande. Lorsque Spoerri transforme une galerie dart destructeur (les bulles de savon de Malaval, mtamorphose cumante du Parc de en restaurant, cest pour rcuprer les restes des repas et en faire des tableauxpiges, St Cloud, expriment de faon potique mais tout aussi vidente langoisse de la assignant ainsi aux assistants le rle dacteurscrateurs involontaires. Dans La ltima prolifration anarchique). cena de Milan, Spoerri atteint le plein narcissisme de lautocannibalisme en poussant lartiste manger sa propre uvre. moi, en tant que fondateur et thoricien du Nouveau Ralisme revenait la part la plus symbolique, celle de manger ma tiare Mais cest surtout dans lamnagement de lappartement du En revanche il y a dans lart comestible dA.M. D.S., aucune autre motivation que celle 123 rue de lOuest, lextrme lisire de Montparnasse, temple de du parfait droulement liturgique du banquet. Le participant nest pas pig: il est la collaboration A.M. D.S. que sincarne le concept damlioration appel assumer la conscience de la fte. La maison, lieu de vie, de travail et de rencontre est structure comme une uvre dart, une architecturestructure volutive. Dans une telle ambiance, chaque visite, chaque repas devient une fte. Je noublierai jamais les moments de liesse passs dans la Les concepts de coloration et de sculpture comestible devaient caverne dAli Baba kitschcannibalesque des traiteurscoloristes, et surtout le premier dboucher sur le rituel de la fte repas roseorangerouge, qui aura lieu le 19 janvier 1970. On y pense beaucoup au 123 rue de lOuest, devenu le rendezvous des artistes catalans Le festival de la grande bouffe artistique continue. Un gteau de de Paris. Au couple MiraldaSelz viennent se joindre Joan Rabascall et Jaume Xifra. lAnniversaire de lAmour, gigantesque pice monte en sucre, candi, est Ainsi se constitue le noyau central de lquipe oprationnelle ralisatrice des ftesrituels prsent au Salon de Mai, paralllement au cnotaphe, un gteaumeringue qui donneront sa vraie dimension lart comestible destraiteurscoloristes.

6 11 12 Ds 1969 lvolution se prcise loccasion dune manifestation lAmerican Le couple MiraldaSelz se lance la conqute de lAmrique. Les rsultats ne se font Students Center de Paris: Noir, mauve plus barbe papa. Le rapport entre pas attendre. La Richard Gray Gallery de Chicago expose Miralda lautomne 1971. la symbolique des couleurs et la texture du sucre fil font de cette premire Ds 1972 Arman invite le ToutNew York de lart, les Christo en tte, venir chez lui manifestation une sorte de rptition gnrale du Mmorial qui aura lieu le 2 manger les couleurs (Eat the colours at Artmans place). Un edible landscape novembre de la mme anne, au chteau de Verderonne prs de Senlis, le jour des est prsent au Museum of Contemporary Crafts de New York. Miralda a tout juste Morts: crmonie funraire, la mmoire de tous ceux que nous avons perdu le temps de faire un saut Munich pour prsenter une Reis Aktion aux Jeux et de tout ce qui disparat chaque jour, crmonierituel suivie dun dner noir et Olympiques. Hlas, cest dune toute autre action dont la presse parlera. mauve. Le 13 juin 1970, toujours Verderonne, la dmarche collective samplifie. Les mmes artistes, avec la participation dEliane Radigue (qui avait dj ralis Voici A.M. de nouveau New York pour prsenter dans le loft quil partage avec son la sonorisation lectronique du Mmorial), de H.W. Mller (dme gonflable) ami Muntadas au 228 West Broadway, Sangria: la fte colore commence dans etdeBenet Rossell (film), organisent une Fte en blanc. Point dorgue et de calme latelier et se termine dans la rue. Les restes du festin sont rpandus en jonche sur entre les travaux de lhiver et les plaisirs de lt, juxtaposition des symboles lis lasphalte, un arcenciel de riz aux multiples saveurs. au blanc (puret, virginit, mariage, printemps, albtre, craie, lys, le Blanc de Blancs, la Grande Maison de Blanc, etc.). Fte du repos et du dbut des choses, comme Aprs Munich la collaboration MiraldaSelz sest rompue. Le croquejsus de 1967 est devenu la sublimement dfinie JeanClaude Feugas. En fait, une crmonie complexe croque-mitaine en 1972. Les traiteurscoloristes volueront dsormais chacun de leur ct. articule autour dune procession de tous les participants revtus dune cape blanche et dun buffet daliments naturellement blancs (riz, poisson, laitages et crmes, sans rfrence Malaval bien sr), avec de nombreuses interventions spectaculaires: service assur par de jeunes pouses en robes de maries, lcher de colombes et de Miralda a largu toutes les amarres. Il mange du kilomtre jour et ballons, effets de fume, dme gonflable blanc, film blanc, etc. La fte en blanc est un nuit en noir et blanc ou en couleur succs qui laisse une trs vive impression sur les participants. Elle inaugure la srie des Grandes Ftes Crmonielles: Rituel en quatre couleurs au KrtenFstiwel Le plus souvent en couleur, bien sr. 1973 est lanne de son tour du monde. Il colore le20 mai 1971 (masques, capes et banquet rouge, bleu, jaune, vert) rpte dans les buffets froids ou chauds aux quatre coins de la terre: Aspen, sou lgide de Milton le parc de Vincennes le 2 octobre 1971 lors de la Biennale de Paris; et surtout les Glaser, loccasion de la Confrence Internationale du Design (juillet); Seattle au Ftes de lcole Laque qui eurent lieu successivement ChtillonsousBagneux en Henry Art Galery de lUniversit de Washington, sur linvitation de Jan van der Marck juin 1971, juin 1972 et juin 1973, vritables kermesses colores avec stands, chars (aot); Palma de Majorque la Galeria Pelaires (septembre). De Palma via Bruxelles, etgteau monumental pour le plus grand plaisir des enfants des coles.1 Londres et la Californie, Miralda senvole pour Sydney en septembre. Il y retrouvera lt austral: 1973 sera le plus long t de sa vie. A lArt Gallery of New South Wales il prsente un buffet de pains multicolores, grand panorama des possibilits de la partir de 1970 la carrire de Miralda semballe boulangerie australienne. Pour lopening des John Kaldors Showrooms il compose un superbanquet color qui demeure lune des grandes russites plastiques de Le rythme devient frntique. Lartiste poursuit ses expositions personnelles, les sa carrire culinaire. Cest dans cette euphorie quil se laisse surprendre par la grve traiteurscoloristes sont de plus en plus demands. Aprs le repas de 60 couverts gnrale qui paralyse Sydney. La tentation de sattarder aux antipodes leffleure. Il ny chez Givaudan, les organisateurs du KrtenFstiwel de 1970 avaient command un cde pas. Mais il quitte lAustralie avec lenvie dy revenir. Il trouve encore le temps repas froid color pour 150 personnes. La galerieboutique Germain en 1971, lors de de participer au 10me Festival davantgarde de New York organis par Charlotte lexposition des toiles de Jouy de Miralda offre un buffet color au public du vernissage. Moorman en dcembre et de dresser un double buffet froid/chaud dans un wagon Jamais galerieboutique naura mieux port son nom. dans le Grand Central Terminal. 1974: Miralda poursuit son errance, partageant son temps entre lEurope et 1 Les crmonies postrieures la Fte en blanc, jusqu Chtillon 1972 ont t organises par Miralda, Selz et Xifra; Chtillon 1973, par Miralda et Xifra seulement. New York o il organise en mai la Movable Feast loccasion du 9th Avenue

7 13 14 International Festival: un immense char monumental de nourriture colore dans force de figurer sur les effigies postales, on colle la vie comme le timbre son les cuisines de lhtel Hilton et du restaurant fast food Manganaro, roi du sandwich enveloppe. Voil qui donne penser, franco de port, sur les pompes de la gloire. litalienne descend la 9me Avenue partir de la 47me rue. Fruits, pains et plats prpars sont livrs aux coliers du quartier: il y a dans le char de quoi nourrir en couleur 500personnes. Parmi les divers hommages, un drapeau portoricain en assemblage de grain de riz. La coordination dun tel programme nest pas chose facile. A.M. frle Tout est relatif la catastrophe entre la mafia et les boyscouts. Tout finira bien, de justesse mais dans lapothose collective, et avec de surcrot un discours de flicitation du maire. Encore plus dans le domaine des couleurs. A New York en 1976 la fin dune grande controverse clate au grand jour du scandale. Tout un train de colorants alimentaires De retour Paris, A.M. consacre lt au tournage avec Benet Rossell de la premire sont frapps dinterdit, un peu la manire des Saints du calendrier romain. La Food version dun film de fiction, tapisserie de Pnlope riche en transferts potiques et and Drugs Administration frappe son appel. Le rouge n 2 (Red dye n. 2) est dclar ddi au Marchal Foch. Le rle du marchal est tenu par Jaume Xifra qui finira par cancrigne et banni du registre. Horreur! Ce rouge n 2, cest lextrait de la fleur pourpre sidentifier de faon troublante au personnage, par un curieux effet de mimtisme de lamarante, symbole de limmortalit chez les Anciens: lamarante, lherbereine de physicomental. Latmosphre est au doux dlire, comme dhabitude avec Miralda: la famille des chnopodiaces, la suzeraine de lpinard et de la betterave, la grande je ny rsiste pas et jaccepte de jouer en travesti le rle de Madame Clemenceau, en patronne des approches bonnes dames. Paradoxe! Si les amricains et les russes double hommage Freud et Michel Journiac. saccordent condamner le rouge n 2, le rouge amarante, les europens du march commun, eux, sy refusent. On pourrait croire quils font la preuve de sagesse et de culture. Lanne 1975 sapproche insensiblement. Elle rejoint Miralda au Mexique. Les Rois Il nen est rien, hlas, car ils bannissent les rouges nos 3 et 4 que les usa et lurss acceptent. Mages font concurrence au Pre Nol. A.M. prsente el roscn, la galette des Rois la galerie Pecanins de Mexico le jour de lEpiphanie. Mais il accomplit surtout un Les europens bannissent la primerose et le ponceau, la rose trmire et le coquelicot! plerinage aux sources. Aux sources du cacao, Oaxaca, La Mecque du chocolat, du Cest y perdre son latin! Miralda met le doigt sur la plaie. Le 22 mai 1976 au Fine chocolat que lon vend en barres au march et qui fut le premier or noir du Mexique, le Arts Building de New York, il clbre le rouge, sans discrimination: 3 cuisiniers philtre de lardeur des conquistadores, la drogue nagure suspecte aux yeux de lglise. prparent en public trois salades de riz rouge avec les colorants nos 2, 3 et 4. Un Antoni sinitie aux mystres du Mexique: le cacao cact devient pelure de peyotl ou badge chiffr les identifie, et chaque plat quils posent sur le buffet porte le numro mdaillon mescal. correspondant. Les invits ont le libre choix de la couleur. Lhistoire ne dit pas combien de plats no 2 furent laisss pour compte. Mort au rouge: red die. Quoiquil en soit, le thme de La ltima cena revient souvent dans limagination de Toni liniti lextralucide. Il a appris dsormais broyer le noir Miralda cette poquel: il le reprendra lors de lexposition inaugurale du PS1 Long de la drision douce Island City, il en fera une srie de cartes postales dites par la Galeria G de Barcelone (Art enll). Le Christ y est ddoubl, tous les carts culinaires sont permis. Il rentre Paris pour prsenter au Centre Culturel Jacques Prvert de Villeparisis et la Galerie Noir les maquettes des prochains cnotaphes, ddis non plus aux gnraux passs, prsents et venir, mais leurs matresses, leurs chiens, leurs cendres, aux arbres quils ont plant, plantent ou planteront sur le chemin de leurs Il tait grand temps que la gamme chromatique soit rhabilite et victoires. Pressentiment, il dterre le cnotaphe austre de 1969: le gnral Franco que le systme fondamental des couleurs soit remis sur ses pieds y figure parmi les portraits en attente de mise en bire. Les cnotaphes osent se taire, mais lHistoire en dispose sa guise. A la fin de lt 1975 Franco y est admis Ce sera chose faite avec la SituationCouleur (SituaciColor) de Barcelone, le 10 juin entre parenthses. Mais ce nest quen novembre quil se dcidera laisser nos 1976. Essayez de vous imaginer la priphrie rsidentielle de Barcelone, un immeuble tches de la Terre. en bton tout neuf, dont les structures portent la marque caractristique de Josep

8 15 16 Llus Sert. Un triple terminal aux 4me, 5me, 6me tages. Voil le nouveau cadre de vie vtir, cest quil entend parodier le torador. La vie de Miralda lara du cacao, est celle de Josep Sunyol, banquier et constructeur. Pour sa pendaison de crmaillre, en bon dun faux torador drap dans ses combinaisons vertes, ses chemises jaunes ou pourpres catalan, Sunyol a voulu renouer avec la tradition et le rituel de la fte: il a fait appel et ses costumes mauves en butte une socit sclrose, un pouvoir monolithique, ses compatriotes Miralda et Xifra en tant que spcialistes de la mise en situation de la leffarant conformisme dun public prisonnier de ses prjugs et des ides reues. couleur. Lamise mort du conformisme, voil le grand rve de lara torador obstin et ttu sous son regard de miel, son ide fixe lorsquil entre dans larne de ses rites. Le rituel sest articul sur le contexte architectural: un parcours sur trois tages, divis en trois zones ddies respectivement aux trois couleurs complmentaires, dbouchant Lara torador poursuit son vol dmystificateur. Quelques jours plus tard, le 25 octobre sur lapothose, un immense bouquet o trnent les trois couleurs primaires, travers les de cette mme anne 1976, il se pose Barcelone la fin des Ramblas, prs du port et poulets, les saumons, les salades, les geles et les entremets de toutes sortes. 110invits du Barrio Chino. Cest la crmonie de la grande meringue lHotel Oriente. LHotel tris sur le volet, la fleur de la bourgeoisie catalane, ont parfaitement jou le jeu. Lemauve Oriente, toute une histoire et tout un programme: un monastre franciscain au xviime pour laccueil, lorange pour une parenthse dexubrance en terrasse, le vert pour la sicle, devenu htel en 1842 et puis bordel de luxe avant de sombrer dans la relative concentration sur les faits pratiques: le cardeur de laine, la repasseuse, lenregistrement banalit actuelle, celle dun tablissement de tourisme de masse, fier de ses restes et tout tlvis dune commande de repas pass par le matre de maison et sa prparation et, aussi accueillant pour les groupes des voyages organiss que pour les couples de passage. travers un puits de lumire, un aperu furtif et plongeant sur un nu solitaire. Rien dire sur le rituel de la vestition (trois capes successivement revtues, mauve, orange et Lancien clotre est devenu le hall de lhtel: lumire du jour, quatre colonnes, une verte) assur par deux nymphettes, rien dire sur la symbolique dialectique des couleurs. galerie octogonale en surplomb. Cest l que trne le temple: un donjon de 6 mtres de Pour leur coup dessai, Miralda et Xifra ont t prophtes inpatria: ils ont ralis un haut, 700kilos de meringue bleue, mauve et rose, couronn par une coupole phallique impeccable transfert de lHistoire dO sur la grande bouffe. recouverte dun drap et do sortira, nue comme la Vnus de Botticelli, la stripteaseuse Christa Leem. Elle descendra de son autel en faisant tout le tour du gteau et au terme de Le langage des couleurs a du bon, il a sa logique, cela va de soi. Pigeon vole! Tout ce son parcours frleur, elle se retrouvera littralement habille de meringue. Auparavant, qui a des ailes est cens voler, disent les enfants. Qu cela ne tienne. Miralda senvole le public a t mis en condition par un travesti majordhomme qui lui a servi un hors pour Vienne, et le 2 octobre, cest la galerie KunstKontakte, Alles, was Flgel duvre aphrodisiaque, et par la vision des vitrines du hall de lhtel do lon a retir hat, fliegt: ce pourrait tre une chanson viennoise dArik Brauer, que jaurais bien les souvenirs folkloriques pour les remplacer par des modles de lcole des BeauxArts, vu guidant le cortge; cest en fait une procession aile qui se termine devant la quatre femmes nues et grasses, parfaitement immobiles. Le magazine pornopolitique table dun buffet en forme de perroquet o les aliments sont servis entre les plumes. Yes fte ainsi la sortie de son premier numro. Au diable la censure, qui pourtant a repris Pigeon vole! Les enfants lvent le doigt en lair. Ici on baisse la main et on pique la ses droits in extremis en bloquant deux doubles pages du numro inaugural: on tend nourriture avec le bec de la plume, sur un rythme de valse, bien sr. Si le banquet est Christa les feuilles incrimines et elle les colle dlicatement sur la meringue. Les fministes multicolore, le Beau Danube, lui reste ternellement bleu. barcelonaises ne lentendent pas de cette oreille. Elles auraient voulu des hommes nus dans les vitrines et elles protestent contre les dhanchements sucrs et provoquants de la danseuse nue en rclamant assez paradoxalement: Libertad para nuestros cuerpos comme si la java guinchante et meringue de Christa Leem ntait pas un geste librateur! Le perroquet miraldien si lon en juge par le dessin de la table de Vienne est un perroquet de synthse: la crte dun cacatos et la queue dun ara sur le corps dun jacquot La confusion est gnrale Cest symbole important dans la mythologie quotidienne de lartiste: somptuosit des couleurs et ambigit rptitive du langage. Le perroquet est lemblme du kitsch: Il ny a que les voyeurs patents qui y trouvent leur compte, et comment! Lara surcharge dlgance et psittacisme. Le discours du perroquet est un faux discours et torador avait pourtant tout fait pour se faire passer le ori des dames. Il est temps son plumage un faux habit de lumire. Si Miralda emprunte la parure de lara pour se daller se changer les ides et de retrouver lt austral en commenant lanne 1977

9 17 18 en Australie. Adlade: rptition du futur Festival de 1978. Tout se passe bien pour une bassine de sang et gagnera de l le lac de lAuctrich. Suivant deux parcours spars A.M. qui improvise un hommage Dyonisos, un pouvantail oiseaux, une gala de le long de deux canaux latraux, allusion la double fcondation. Les deux fils de la gala antigalatis, sur les chais de Tatachilla au cur du vignoble de la Barossa Valley. trame sont troitement imbriqus et la fin les 33 vrais cygnes (en plastique creux Un soupir de calme dans lerrance. A.M. rentre en Europe en flnant par Bali, fait munis lintrieur dun transistor musical qui met le son du cri, du chant et du Lac des son offrande au rajah de Singaraja et arrive Kassel o lattendent une desse de Cygnes) rentrent au Temple selon un systme de navette de plateauxnids qui apportent marbre, Lda, et un homme en chair et en os, directeur de Documenta 6, Manfred la nourriture (aliment rouge sang dans des coquilles dufs bleu turquoise) sur la berge. Schneckenburger. Monsieur Documenta 6 est un grand connaisseur de Bali, et il voque Lopration programme de laube au crpuscule, fut srieusement malmene par la volontiers le temps pass Denpasar. Le premier contact est excellent, mais peu peu, pluie torrentielle qui svit durant laprsmidi. Le nocygne Miralda navait pas pens au fur et mesure que lon sapproche de la date fatidique du vernissage, la grande impermabiliser le tissu noir des capes. machine allemande senraye quelque peu et la confusion latteint: cette foisci A.M. nela provoque pas, il la subit. Aprs le mythe, le retour au rel. Le 5 septembre 1977, Labor Day Cest quentre temps, pour les besoins de la cause, lara torador Le jour du Travail amricain, lquivalent du 1er mai, est ft aux USA le premier sest chang en cygne noir Jupitrien lundi de septembre: cest le dernier jour des vacances, un dernier repos avant le retour au travail. Miralda clbre la Fte du Travail 1977 dans lArt Park de Je mexplique. En se promenant du ct de lOrangerie, A.M. dcouvre le seul monument Lewiston, une petite ville du nord de ltat de New York, deux pas des chutes de Kassel demeur miraculeusement intact dans le bombardement de la guerre, le du Niagara, le long du fleuve et de la frontire canadienne. LArt Park est un Marmorbad et sa statue de Lda, uvre du sculpteur JeanPierre Monnot (les bonnes ou parc de rcration et de promenade qui comprend durant lt un programme de mauvaises langues disent que Lda ressemble tonnamment MarieAmlie, lpouse du performances artistiques, et qui clt prcisment ses activits le jour du Labor landgrave Charles de Hesse, dont le buste est conserv au muse provincial de Kassel). Day. La fte du travail miraldienne combine les prestations touristiques habituelles Ce nest pas tout. En laissant errer son regard depuis lesplanade de lOrangerie, A.M. (danses dindiennes cornemuses irlandaises) avec un rituel spcifique: loterie dcouvre les jardins de Karlsaue dessins par Le Ntre, le lac Auctrich et le Temple de de lemploi (rpartition de 300 figurines illustrant une profession, de la gogogirl lIlle des Cygnes. Curieuse figure que celle du landgrave Charles qui la fin du xviime et au au banquier, enveloppes dans un billet dun dollar); distribution de chlesstores dbut du xviiime sicle fait faire ses jardins par Le Ntre, ses bustes de famille par Monot, rouges larges poches contenant des confettis de papier sur lesquels figurent des et qui nourrit lambition spirituelle dunifier le protestantisme allemand, en se prenant mots ayant trait au thme du travail et du jeu, ainsi quun sandwich envelopp dans pour Dieu le Pre ou son calife. du papier paraffin reproduisant un article du New York Times sur le chmage; promenade le long du Niagara et dploiement dune grande nappe rouge qui servira La statue de Lda et le Temple des CygnesCharles, un Tyndare qui se prendrait pour au cassecrote consomm prs du pontfrontire USCanada, pointlimite du Zeus, MarieAmlie la femme du landgrave difie en Lda par le sculpteur: Miralda parcours; jeux de miroir au coucher du soleil; lessive familiale et schage sur un nage en pleine mythologie. Le projet de la Fte pour Lda prend peu peu corps dans radeau fumigne; retour lentre dArt Park et distribution de pain color pour le son esprit. La trame quil conoit pour la crmonie du 25 juin 1977, loccasion de breakfast du lendemain matin avant le travail. linauguration de Documenta 6, est double. Dune part lillustration de la lgende, lemythe de la sduction: Zeus chang en cygne noir pour sduire Lda, le baiser, Labor Day Festa nest certainement pas la ralisation la plus fantastique, la plus ladouble fcondation divine et terrestre, le retour des vrais cygnes leur Temple. somptueusement mtamorphique de luvre de Miralda, mais elle est trs significative Dautre part, lintgration de lopration culturelle Documenta la ralit organique de de son temprament et de sa mthode. Lara torador est une ponge mimtique Kassel, aux structures existantes de la ville: la procession des participants revtus dun qui se fixe sur une situation, en analyse les tenants et les aboutissants, les structures drap noir qui symboliquement les change tous en cygnes part du quartier commercial sociologiques et leurs correspondances smantiques. Anthropologue fouineur, il tudie du centre pour rejoindre le Marmorbad de lOrangerie o trne la statue de Lda devant les murs et les coutumes, il isole un usage, une habitude: il en exalte le contenu

10 19 20 symbolique et il en organise le transfert esthtique et potique, la projection dans de flte conduisant le cortge, un Till Eulenspiegel, qui jouerait au Papageno, parle lunivers de la fte. de soi. A.M. traite son public comme celui des ftes religieuses ou folkloriques (nombreuses au pays catalan). Il requiert de lui ladhsion et la complicit, lacte de Cest bien videmment au langage de lart contemporain que Miralda emprunte les foi de liniti, en un mot cette imprgnation sensible qui tait pour Klein lagent lments formels de ce transfert potique. Il a beaucoup vu, beaucoup lu, il a tout dterminant de la communication. enregistr et tout assimil, et les emprunts et les rfrences interviennent toujours au moment voulu: John Cage, Allan Kaprow, Spoerri, Christo, Nam June Paik, Tinguely, Pas plus que le plerin ne discute le miracle, le dvot ne discute ni lenseignement ni Niki de Saint Palle sont ses matres penser, ses modles, lencyclopdie de ses lorganisation de lashram. Lamour qui lui est requis par le gourou est accord total, la rfrences et le vocabulaire de son rpertoire. Certains lments de rcurrence du participation est adhsion. Il ny a pas de place dans lunivers mental miraldien, dans langage miraldien tmoignent de ces influences et de leur marque profonde. lusine de ses songes pour le doute, la contestation, lexpression dune raction critique. Toute sa mthode repose sur lapriorisme de lenchantement: sa fte est enchante, Le jet de ballons dans lespace est un vritable tic du langage miraldien. Cest un lment comme la fort de Merlin, et les participants sont sous le charme. La rsistance que que lon retrouve dans une quantit considrable de ses pices. Cette obsession de la le public de lpoque a oppos la vrit sensible quYvesKlein cherchait lui rvler lvitation est une rfrence au message dYves Klein, la symbolique de limmatriel, repose sur un blocage de la perception et des donnes immdiates de la conscience au fameux jet de ballons bleus SaintGerminedes Prs en 1957. Lobsession de affective. Les gens ne voulaient pas jouer le jeu, car il drangeait trop intimement laccompagnement musical et les manipulations vido tmoignent de la fidlit dA.M. leur confort mental. Ce problme de lincomprhension volontaire est aussi celui de la Theory of Inclusion de John Cage et sa rflexion sur le travail dun Paik ou dun Miralda. La fte senraye et la mtamorphose seffondre si on ne joue pas le jeu, si le Levine. Le recours aux jeux de miroirs trouve son origine dans la srie des Mirror Pieces conte de Grimm devient un dcompte de grimaces. dAllan Kaprow. Lintervention des matres de crmonie (performances responsabilits) aux pointscls et aux articulations majeures dun dispositif scnique sinscrit aussi dans Le conformisme, cest lennemi. Voil pourquoi laptre de la drision douce est la tradition des happenings et le style de leur thoricien. Si lon pousse plus avant dans condamn nous charmer de nuit et de jour, de laube au crpuscule, sans cesse et le dtail, les correspondances ponctuelles se multiplient. Les signaux fumignes du sans trve, sans laisser chapper le moindre moment de fantaisie, le moindre cart radeaulessive de lArt Park sont un rappel des alignements de fume dAlain Jacquet de mise en scne. Voil pourquoi lara emprunte la mimique du torador, voil (Saint Marin, 1967). La coupole phallique du gteaumeringue de lHotel Oriente nous pourquoi le camlon cale le camaeu de son camail. Lara torador est un chaman renvoie la gigantesque Vittoria de Tinguely Milan en 1970. Le rituel en quatre au deuxime degr, un deuxime dan du judo de la magie, un charmeur de charmes. couleurs est contemporain des sries rouge, bleu, vert et jaune de JeanPierre Raynaud. Laratorador est un ara torador, pour qui le monde est un tableau en pleine virtualit La tableperroquet de Vienne est un hommage au bestiaire kitsch de Niki de Saint Palle, de mtamorphose: il y flne comme dans un march, une glise, un mtro, un muse. lhabillage du Temple des Cygnes Kassel est une vocation sublime de Christo, deux Lecharme est une mthode, certes, mais avant tout un destin, celui de lternelle pas de lendroit o lartiste bulgare a rig son paquet dair en 1968, etc. errance sur la route de la fantaisie. Lintuition miraldienne transcende tous ces emprunts formels, travers un transfert alchimique. Lorsque Miralda nous donne boire son champagne mauve ou son schnaps rouge, il accomplit le mme geste que celui dYves Klein lorsquil nous Jeter un regard toujours neuf sur le monde et nous le donner voir offrait son cocktail bleu lors de lexposition du vide en 1958: un geste fondamental et tel quel, voil le jeu et lenjeu de ce visionnaire en vision de vinyle, magique, le geste dun mystre dinitiation, dune transmutation vitale. La sensibilit de ce gourou des gags gogo devient imagination, et lnergie cosmique devient la dynamique de la mtamorphose. Breadline (28 oct. 27 nov. 1977) au Contemporary Art Museum de Houston (Texas), Cest par cette transmutation lmentaire que Miralda retrouve les racines est lune des plus indiscutables russites de luvre de Miralda. Cest la fois une de sa culture catalane et de son folklore. Le schma de la fte miraldienne est performance inaugurale, une installation in progress et une exposition permanente. fondamentalement processionnel et initiatique. Le symbole omniprsent du joueur Pour la fte inaugurale, A.M. a recours aux fameuses supermajorettes du Texas,

11 21 22 les Kilgore College Rangerettes, une vritable institution nationale, les reines des pour y croquer les crnes en sucre du Jour des Morts. Une triste nouvelle ly rejoint, mitemps des matches de football et des parades tlvises: bottes blanches, manchettes celle de la mort accidentelle de son amie texane Rita Gardner, sa collaboratrice pour et chapeau cowboy assortis, minijupes bleue et blouse rouge. Des mensurations toute la partie vido de Breadline. La vie ne fait pas de cadeau. standard, les plus belles jambes du campus de Kilgore. La souplesse du french cancan et la discipline dun bataillon de marines. Soixante rangerettes, cinq officiers tout de blanc vtues, et veillant lharmonie de lensemble, la directrice fondatrice (en 1940), Gussie Nell Davis. A.M. tudie leurs gots personnels, leur couleur et leur plat prfr, Lerrance reprend. Le ori des dames endosse les ailes de lalbatros, leur offre un banquet personnalis et leur ddie une sallemuse dans son exposition. et fidle son rendezvous du bout du monde lantipape palmipde En compensation elles excutent leur parade et leurs mouvements rythmiques va palper de lantilope habituels pour le vernissage et la fin de leur routine elles btissent dans laxe diagonal de la plus grande longueur de lespace rhombode du muse une breadline, Pour tout laprsmidi du 25 fvrier 1978 est un des projets les plus ambitieux de un vritable mur de pains colors de soixante mtres de long, sur lequel on entassera Miralda. Il est conu comme un lment dynamisant de la vie communautaire chaque jour pendant un mois de nouvelles tranches de pain frais. faisant appel diffrentes classes de la population au cours des tapes successives de sa conception, de sa prparation et de son excution. Le Rite de la Fleur renvoie La Breadline se termine chaque extrmit sur deux tas de sucre en poudre en forme au Jourde la Fleur, le Flower Day, une fte dinstitution rcente mais qui a connu dtoile surmonts de deux enseignes de non bleu et rouge au clignotement altern un succs populaire immdiat Adlade. Fleurs, abeilles, pollen, ptales de roses, salt/sugar. La structure densemble voque la baguette magique de lenchanteur Merlin, miel, nectar, fruits, lgumes, chouxfleurs verts et ballons colors, incarnent toute la proie volontaire de 65 jeunes fes Viviane. Sur les murs des panneaux monochromes symbolique lafois lmentaire et complexe de la germination. Le site, lun des plus de ptespaysages sont l pour leur enseigner la symbolique des couleurs. Au lieu beaux dAdlade et de lAustralie Mridionale est celui des jardins qui avoisinent de la Table Ronde cest une table longue recouverte dune nappe dapparat qui est le palais du festival et les berges de la rivire Torrens, lElan Park et les Pennington dresse. En guise de plats, sept moniteurs de TV en position horizontale, sept plateaux Gardens. Lebuffet de 3.000 personnes est dress en plein air, ct de la statue du de condiments, sept verres de cristal. Du cristal crissant: les verres sont des couteurs colonel Light, fondateur dAdlade. Pas de drap, de cape, dtole, de chasuble ou de mobiles qui retransmettent le son correspondant aux images de chaque cran: des camail pour incarner legeste dinitiation, mais un masque frontal biface, jaune au prises de vue de la prparation des mets et du service de huit restaurants de Houston. recto et violet au verso, en forme dorchidenarcisse panouie. Les masquesnarcisses On entend une chanson de Baha chez les vgtariens, la radio chez les noirs, une leon ont t dposs dans les arbres qui entourent le buffet et les participants sont de raspa et les Mariachis chez les mexicains, on avale un milkshake au drivein au son invits aller les cueillir, avant denfiler pour toute la dure de la fte, ces dominos du jukebox, on gote la pasta en coutant la voix du patron italien, on dguste une caille novnitiens de carnaval arboricole. aux artichauts avec lAgnus Dei de Mozart au restaurant franais, on retrouve le chili con carne et les cocacola commerciaux la caftria, et cest aux accents de La forza Lhorticulture, hlas, engendre parfois une horde horripilante. Le rite a t mis horsjeu del destino de Verdi quon attaque aux baguettes le poisson chinois. ds les hors duvre; le site de la Rotonde de lElder Park, point nvralgique de laction, ayant t envahi la dernire minute et limprovise par une disgracieuse dcoration publicitaire, lara torero atterr renonce lexcution complte du projet. Le gourou nous goinfre en goguette Le Merlin de Terrassa semberlificote dans le cercle enchant des jupettes de Kilgore. Lara errant rentre en Europe la mort dans lme, tel un pingouin Le perroquet se pare des plumes du paon, il fait la roue, lara devient le torohros pige du rodo. La sueur des jeunes texanes lui a fait perdre la tte, mavouetil: encore une migraine de plus pour le petit coco du cacao, le Rudolph Valentino dun western Et le rythme intensif reprend. A taula i al llit al primer crit. table et au lit au spaghetti sauce tabasco. Il lui faut prendre de la distance. Il fait un saut au Mexique premier cri! Le proverbe catalan devient devise impriale et coco dploie les ailes de

12 23 24 laigle pour rendre hommage Napolon 1er dans les salons de la Maison du Roi Charlie Taste Point quil ralise Berlin du 8 au 16 dcembre en deux points la dAnvers qui furent ses derniers quartiers avant Waterloo. Lancien Palais Royal dAnvers fois, au pied du mur la galerie in der Friedrichstrasse 31, une galerie cooprative est aujourdhui le sige du Centre Culturel I.C.C. (International Culturel Centrum). exprimentale sans but lucratif deux pas du Check Point Charlie, le seul point Pendant un mois (du 27 mai au 25 juin 1978) son directeur, Flor Bex, a ressorti les de passage interalli entre lEst et lOuest et dans la chambre 25 de lhtel meubles Empire et a chang les housses. Steiner, un petit htel tranquille prs du Kurfrstendamm dont le patron tient unstudiogalerie vido au rezdechausse. Le 7 juillet laigle devient colombe pour se poser au Palazzo Grassi sur le Canal Grande Venise. Jai invit Miralda participer VenereziaRevenice, une Le thme complexe est celui de la violence, dont le mur est la marque immdiate, mais exposition danthropologie culturelle sur Venise ralise par des artistes au qui nest pas le monopole des vopos avec un lment compensateur, celui de la survie moyen dinstallations et de performances. Venise: le blond, le rouge, le carnaval, malgr tout. Le nomans land entre les deux Berlins est le rgne des lapins sauvages. la mort, lacqua alta, la gondole, la lagune, lhistoire, la gographie Lara Eux seuls y vivent et ne fuient pas, comme les autres lapins Gardevous dans la colombien, en Pierrot goguenard choisit dillustrer la dimension pathtique du garenne du goulag! Devant ce spectacle le toradortoradeur a chang duniforme. tourisme de masse. Il entasse 300 kg de polenta noire colore lencre de seiche Il sest souvenu de Huesca, et il est redevenu, pour le temps dun rve de huit jours dans le salon dhonneur baroque du xviiime. Au milieu du tas, dune puanteur (Dreamlike), le souslieutenant dinfanterie de rserve Antonio Miralda. La liaison insoutenable au bout de quelques jours, un bac transparent contenant leau du associative kitsch, cannibalisme et Catalogne sest tout naturellement produite, ce qui canal sur laquelle flottent deux botes de cocacola vides VenereziaRevenice nous a valu des tas de recettes de lapin la catalane. Beaucoup de tl, mais pas de faisait partie du programme dactivit du dpartement dArt de la New York ballons. Le coup dil est rest cette foisci ras de terre. University qui migre tous les ts Venise. Le torero Arlequin maffirme que parmi les tudiants se trouvait un jeune prte spcialis dans les tudes liturgiques qui a compar le projet CocaColaPolenta un recyclage du rituel dela messe! Aprs le long carme allemand, Miralda sest fait un grand plaisir Lara a besoin dair, de lair de lAmrique. Il assiste la parade des Roses Il sest offert pour Pques 1980 une mona Barcelone, ou plutt il a offert Barcelone Pasadena le jour de lan 1979 et de l sillonne lArizona o il rencontre une vieille la plus monumentale des monas, base de monuments: une carte en relief et en amie commune qui enregistre tout ce qui reste du folklore sur tout ce quelle chocolat reprsentant les lieuxdits les plus typiques de la ville, excute par les plus trouve de cassettes et atterrit au m.i.t. de Cambridge via le Nouveau Mexique prestigieux ptissiers de Barcelone, tous les volontaires sous lgide dAntoni Escrib et etNew York. contre lavis de leur syndicat. LEurope ne se dcide pas abandonner son oiseau migrateur. A.M. reoit la a a t la fte la galerie Prats. La mona, le gteau traditionnel, cest toute lhistoire de trsofficielle bourse daad qui fait de lui un artiste en rsidence Berlin. Il rentre Pques Barcelone avec les palmes sur les Ramblas. La galerie du chapelier lgendaire par Stuttgart o il imagine un projet de chevaux noirs tranant une MercedesBenz sest couverte de chocolat. Les ptissiers volontaires ont endoss un hautdeforme en de la Wermacht, version modernise du jaleo minorquin. Il paie comptant cet chocolat en hommage Prats et finalement les ditions Polgrafa et Joan Muga ont fait excs de militarisme par une trs grave entorse. Cest le pied pltr quil fera son le livre Mona a Barcelona en hommage Miralda. Lloren Torrado et Maria Llusa entre Berlin et quil entreprendra ensuite le tour de la Pologne en moto 500 cm3, Borrs y ont particip, Barcelona cha cha cha: guenon ou/et beaut, mona, cest en compagnie dune centauresse amie, version sportive du Chevalier Bayard sans bien le nom de Barcelone pour ses intimes, pour ceux qui succombent pleinement et torts et sans reproches. sans rticence son charme. Un charme international, comme en atteste le florilge abondant de chansons de charme qui a servi de fond musical la manifestation. La A peine dpltr, il ne perd pas une minute. Le voici Paris o il empltre mona finalement a t tendre pour Miralda, elle la reconnu pour lun des siens, elle lui daubergines, de courgettes et de radis un pilier du Forum des Halles a dcern la grandcroix de lordre du cacao, le petit coco a t promu Grand Coco, la (Pidesthalles, septembre 1979). Mais le grand projet de lanne 1979 sera le petite barre dOaxaca sest change en un monumental lingot.

13 25 26 Voil une vie dartiste Dix ans sont passs: Je lavais momentanment arrte en 1975 et je lai reprise aujourdhui jusquen 1980. La suite sera toujours au prochain numro. En 1975 je rvais avec Miralda de le MontSerr donne sur la Terrasse la Semaine Sainte Sville. Jen rverai dsormais seul, car il est all Sville cette anne. Je vais laisser lara son errance, torero hros dun ternel rodo. Son langage est trop directement branch sur la vie pour quil ne continue pas en retirer le suc du merveilleux et lessence de la fte. De drive en drive ce doux drideur de la drision a su fixer le cap de sa mouvance sur le mridien du merveilleux moderne. Une porte troite dont lhuis grince parfois pas o le bt blesse. Ce soupir susurr de lironie en sucre, suspense en points de suspension, surpasse en pouvoir tous les Dix ans sont passs. La farandole mirandolienne na pas cess de dferler sur les vibrions de la violence. Le petit ange de Terrassa tait fait pour tre un oiseau de rives des deux mondes, lancien et le nouveau. Le Papagallois Perroquitsch, version paradis. Le destin en loccurrence une conscience aigu de la condition humaine catalane aile du serpent plumes, entre deux grandes bouffes, na pas cess de en a dcid autrement, et la vou lerrance universelle de loiseau camlon, venir de temps autre se percher sur mon paule. Et maintenant, en cette fin travesti des habits de lumire. Lart ici est le destin et il ny a plus rien faire: avec danne 1991, il insiste, juste titre, pour que jgrne rebours le grand rosaire son implacable douceur, contre vents et mares Antoni Miralda continuera nous dela breadline, ligne de pie, ligne de pain, ligne de vie, ligne de vin Il sen est pass dmontrer que le jeu est lessence du monde, et la fte, guerrilla permanente de la tellement dechoses en si peu temps sur cette ligne de la comdiecomida. Le petit libert. terrassier de Terrassa a repris son habit de lumire pour devenir le garon doreur des pousailles plantaires du sicle, Christophe Colomb et Miss Liberty, les deux Et enfin aprs tant de rites ddis lhomme, ses sens et ses plaisirs, Antoni Miralda, superstars de 1992, lamiral de la mer ocane et lange gardien de la baie de New York. lagneau pascal permanent, le mouton des hommes, a dcid de se tourner vers les fauves, et de soigner leur menu. Le Thanksgiving for Animals, organis en collaboration Comment cela sestil pass? Attends que je me souvienne. Ah! Voil! Montserrat avec Karin Bacon a eu lieu au Lions House du Zoo du Bronx les 24, 25 et 26 novembre Guilln sest faite sa faon laptre de la comdiecomida. Son restaurant 1981. Nouveau Daniel, le prophte Miralda entre dans la cage aux lions pour leur offrir en Barcelone est lun des temples de la nouvelle cuisine catalane. En aot 1981 signe de sympathie un message de paix et de joie pour leurs estomacs. Il ne va pas jusqu Miralda est charg de clturer en beaut le festival de musique de Cadaqus. De la soffrir en pture, mais presque: cela, aussi fait partie de la vie dartiste. comdiecomida en plein territoire dalinien: le terrassier terrassan imagine dans ltroite rue centrale du pays une longue rampebuffet lance de la montagne la Pierre Restany (Paris New York Milano, 19751982) mer. Pas de comdie dans comida et ici, Catalogne oblige: les anchois pour la mer, la botifarra dola pour la montagne. Qui les apprtera? Miralda pense Montse Guilln. Et cest aussi Montse quil fera appel trois mois plus tard pour organiser en novembre 1981 Kansas City la grande parade du Wheat & Steak. Le lapin du Charlie Point berlinois sest fait la malle, mais aussi la paire. Antoni/Montse, quel beau couple! Le MontSerr donne sur la Terrasse. De la ventilation de leurs influences rciproques va natre trois ans plustard, le29septembre 1984 la fulgurante pope new yorkaise du restaurant ElInternacional, le hautlieu de la posie au jour le jour, dbite en tapas. Paire ou pas, le lapin du Charlie Taste Point continue se faire la malle. Du 29 aot 1981 (Flauta i trampol) au 29 septembre 1984 (inauguration dEl Internacional).

14 27 28 Miralda se fera capteur dimages. Les annonces tlvises de la publicit alimentaire En 1983 Willy Smith est le styliste la mode New York, associe Laurie Mallet, lamricaine le fascinent. Le traiteurcoloriste devient vidopracteur du fast drink et du demande Miralda de mettre en scne la fte donne dans le Willy Wear Showroom en long food. Il vit cette priode qui le conduira des videotapes aux vidotapas dans une lhonneur de la nouvelle collection. Ce sont les Dressing Tables, trois tables en forme atmosphre dexaltation de la comdiecomida qui claire dun jour nouveau certaines respectivement de combinaison, de chemise et de pantalon. Dressing du pantalon: ralisations antrieures. La table dresse des cransmenus tlviss de Breadline ketchup. De la moutarde pour la combinaison et la mayonnaise pour le TShirt. Les (Contemporary Arts Museum Houston, Texas, 1977), prend la valeur dune saisissante verres sont des les flottantes poses sur des miroirs qui leur renvoient la lumire. anticipation. Dautres actions de cette poque offrent danalogues dimensions Lclat des toasts ports aux htes sera rehauss par une heureuse concidence: lAward rfrentielles. Domestic Coral Castle (Miami, 1982) voque la Fte en blanc de annuel de la couture est dcern Willi Smith quelques heures avant le dbut de la fte. Verderonne (1970). Le showroom, amnag par James Wines du Groupe Site, entre en transe. Durant lanne 1982 Miralda, sur linvitation de Jan Van Der Marck, directeur du Miami Les cnobites tranquilles: Miralda se souviendra du message des anachortes une autre Art Center, dont limmeuble vient dtre construit par Philip Johnson devient lun des fois encore en 1984 lorsquil installera lUniversit de Houston (Lawndale Alternative) conseillers du New World Festival of the Arts. Son rle consiste venir passer quelques Collision: the seven of tables, le sept de tables comme le sept de coupes ou de btons: jours chaque mois Miami, de sinspirer des lieux et de lambiance, et de proposer au sept tables rondes aux sept voiles, aux sept couteaux, aux sept montres, aux sept comit du festival des projets dinstallations et des scnarios de performances. Le projet carcans qui sera accept, Domestic Coral Castle reflte lesprit magique de cette Floride riche en initis afrocubains et en illumins de toutes sortes. 1984, le temps miraldien sacclre jusquau vertige. Les sept voiles retirs auront peine laiss entrevoir les poils pubiens de Salom et les sept montres auront peine Le domaine Coral Castle est luvre dun de ces illumins, originaire de Latvia, qui commenc de ramollir que les ailes du perroquitsch se dploient dj ailleurs, en pleine a voulu raliser un palais en hommage son grand amour perdu, la jeune fiance lumire. Le 29 septembre El Internacional ouvre ses portes et ds le mois de dcembre, de15ans disparue dans son pays, aprs lui avoir dit non le jour du mariage. toujours New York, Miralda prsente Santa Comida au Museo del Barrio. Emigr en Floride, il a construit avec le corail des madrpores le palaisrceptacle de Santa Comida est luvre la plus secrte et la plus intime de tout le travail de la prsence de lternelle absente. Le Coral Castle tait en train de pourrir sur pied Miralda, la plus caractristique aussi de son approche perceptive du monde et quand Miralda la dcouvert et cest dans ce dcor fantomatique quil a runi 15 jeune des manifestations affectives et esthtiques de sa sensibilit. La pice, base sur filles de 15 ans en robes de marie, pour assister la nuit de SaintJean un banquet le syncrtisme yorubacatholique, manation spirituelle de la diaspora noire blanc dont les restes taient destins alimenter le brasier du feu final. amricaine et consquence directe de lhistoire coloniale de la traite, constitue pour son auteur infiniment plus quun exercice de style: elle incarne la vrit sensible de ltre Miralda dans son aspect profondment vridique, cestdire plus vrai que nature. SantaComida a t prsente aprs le Museo del Barrio dans des Les cnobites tranquilles, magiciens de la terre! lieux et des contextes divers: le Miami Dade Community College (mars 1985); le Palau Robert Barcelone, dans le cadre de lexposition BarcelonaParisNewYork La comdie de la comida porte autant sur le rituel que sur le dcor. Dans cette priode (dcembre, 1989); dans le cadre des Magiciens de la terre, la grande manifestation de fermentation tous azimuts, le terrassier se veut architecte, il pense intensment aux de JeanHubert Martin qui, la suite de la fameuse exposition de William Rubin cnotaphes que le sergent Miralda rigerait en 1968 et 1969 pour rgler le compte des au MoMA de New York (1985), tentait de faire le point du noprimitivisme dans gnraux passs, prsents et venir. Il pense la symbolique richesse de cette tradition lart contemporain en montrant sur le mme pied dgalit des uvres issues de la Grce antique, de ce tombeau vide auquel labsence du corps du dfunt confre de la continuit immmoriale de diverses traditions tribales et des installations tout le pouvoir de prsence de sa mmoire. Il pense aussi aux lans de spiritualit conceptuelles occidentales rcentes bases sur le recyclage de rituels de des premiers chrtiens, ces anachortes qui du fond de leur solitude, dressaient des communication emprunts au vaste domaine de lanthropologie culturelle (sociologie, cnotaphes pour les cnobites dans la paix du seigneur. ethnographie, archologie prhistorique, historique et industrielle).

15 29 30 La prsentation de Santa Comida sest tout naturellement adapte la spcificit Ah! Les bonicas de Spanish Harlem et de Miami que Miralda connat bien et des lieux o elle a t montre. Elle revtait une signification toute particulire les Santeras du march central de Santo Domingo que jai visit avec Silvano au Museo del Barrio, hautlieu de la culture hispanoamricaine, deux pas du Lora et Leopoldo Maler et celles du Cuba qui ont fini dans le placard des initis Spanish Harlem et de ses botnicas, et au Dade Community College de Miami, En admettant quil ait accompli le mme parcours afrocarabe de Spoerri, qui o elle se teintait dune nette coloration afrocubaine, tandis quelle tmoignait ne peut supporter davoir deux ides la fois, nen aurait donc eu quune: celle indirectement Barcelone de la profonde vocation catalane au mtissage de sapproprier les vitrines des botnicas et de les prsenter telles quelles. Pour syncrtique. Mais cest dans le contexte parisien des Magiciens de la terre que la Miralda ce sont des lieux privilgis dtenteurs des ingrdients magiques de la Santa Comida a pris sa pleine valeur organique et structurelle. Entretemps elle fte. Et cest la fte qui lintresse, en tant que processus de communication entre stait enrichie dune divinit supplmentaire, Babalaiy, fibreuse incarnation les hommes, en tant que phnomne de langage. Je suis sr que si lon passait lex du mystre universel, venue sajouter aux six grands saints Yorubas: ng, soldeur de soldats au dtecteur de mensonge en lui posant la question: quelle est dieu du feu, le roi guerrier transculturellement travesti en Sainte Barbara votre langue maternelle?, il rpondrait: la langue de la fte. mangeuse de papayes, mamos, frutasbomba; Obtl le vieux sage; lgb, la toutepuissante incarnation cosmique du hasard, incarnation satanique dans loptique blanche; Ymoja, la mre du monde, desse des eaux, Nuestra Seora de Regla; gn, la charit purificatrice; Osun, le charme qui ouvre la voie La rvolution de la vrit la victoire, Jean le Baptiste, annonciateur du Christ. Chez Magiciens de la terre les cnotaphes des sept saints Yorubas faisaient belle figure. Tous ces saints mangent et nous invitent manger avec eux; initis ou pas, les esclaves Ils taient beaux parce quils taient vrais, et pas simplement vrais: plus vrais que ont apport dAfrique ligname et lokra, ils ont dcouvert en Amrique lapatate nature. La Santa Comida est la magistrale preuve de la rvolution de la vrit chez douce et bien dautres choses encore comme le mas. Lesoffrandes en font la synthse. Miralda. Il est temps de rendre justice au Perroquitsch, ce perroquet kitsch messager Miralda se retrouve tout entier dans cette approche delanourriture, gnreuse dela fte mirandolienne. Toute lesthtique de Miralda repose sur la substitution du vrai etinteractive. mon retour dInde, lors de mon second voyage en 1979, javais signal au beau dans les critres du got. Certes, la vrit sur laquelle se fonde le langage de la Miralda la prsence de la statue gante de Gomateshwara, dans legrand sanctuaire farandolemirandole ne repose en rien sur les canons inluctables de lvidence. Elle est de Jan de Shravanbelagola 160 km de Bangalore; la statue est ointe tous les 18 ans le produit dun systme dapparences, trs prcisment contrl dans sa folie baroque par les fidles qui y dversent des tonnes de lait, de sucre brun et de miel et y dposent etrigoureusement adapt chaque situation oprationnelle. des riches offrandes, au cours dune crmonie rituelle, le Mahamastakabhisheka. Laprochaine fte devait avoir lieu en juillet 1981. LePerroquitsch catalan na pas rat Si la vrit est apparence, elle ne se reprsente pas, elle se prsente. Miralda ne loccasion, son retour, il me dclare extasi: quelle humanit chez ces fidles Jans: reprsente pas la fte, il la prsente. Le passage de la reprsentation du rel ils se prcipitaient sur moi, le noniniti, pour minviter manger la nourriture de leurs sa prsentation marque la frontire du got entre la modernit et la condition dieux postmoderne. Depuis ses premires expositions avant 1968, Miralda sest comport comme sil tait en situation dosmose mimtique avec la socit postindustrielle. Alors Dans la Santa Comida, tous les diffrents aspects oprationnels de la personnalit que tant dautres jetaient lponge, il la gard pour le placer ailleurs. Hypersensible deMiralda y trouvent leur compte: le traiteur coloriste et le capteur dimagesftiches, la sursaturation du produit industriel, il sest bien gard dattaquer lobjet de front, le metteur en scne du mmorial crmoniel et lrecteur de cnotaphe. travers en se lappropriant comme lont fait les nouveaux ralistes, derniers grands artistes laritualisation mirandolienne et en ce sens la vision symbolosensorielle dAntoni modernes. Il en a pratiqu systmatiquement lexorcisme, en le plaant toujours Miralda se rapproche de lhumanisme universaliste de Pic de la Mirandole lapproche dans laposition la plus juste par rapport au site, au thme, aux matriaux, de faon de la nourriture devient une exprience de got et de sensibilit, une vrification lintgrer, organiquement et harmoniquement, au sens de la fte. Pour que cette lafois affective et spirituelle du langage. Nous sommes bien loin du Daniel Spoerri, prsentation intgre soit perue comme belle, encore fautil quelle apparaisse desmenuspiges chez qui le geste dappropriation, fin en soi, se replie sur luimme: comme vridique, de manire emporter notre adhsion. Et pour ce faire, il faut que dun ct louverture sur le tas, de lautre la fermeture sur les restes. chaque lment constitutif de la fte nous donne la sensation dtre plus vrai que nature.

16 31 32 Le langage de la fte mirandolienne repose sur deux rapports fondamentaux: forme entirement tapisse de miroirs, a fait pendant plus de trente ans office de temple proportions et couleurs matire. Tout le reste nest que stratgie. Une stratgie de clbratif des rites mafiosi. Ce qui na pas empch le Teddys de recevoir la visite la communication base sur la consolidation de la vrit dans lapparence. La fte se des superstars de lpoque, de Groucho Marx et Frank Sinatra Sofia Loren et dclenche ainsi tel ou tel niveau, mais cest toujours un niveau ou un moment plus Jane Fonda. Elisabeth Taylor na pas manqu dy exhiber deux des maris successifs. vrai que nature: le blanc de la fte en blanc ou le lapin de Charlie Taste Point. Miralda le connaissait bien, le Teddys. Avec Antoni Muntadas il avait habit en 1971 la maison den face, de lautre ct de la rue. Il avait guett le vaetvient des Dans la vie tribale traditionnelle, ce pouvoir consolidateur de la vrit est acquis par longues limousines noires aux vitres blinds. Il avait inscrit dans sa mmoire la linitiation. Parfait indien mtropolitain, Miralda sest form lcole de lerrance et faade et la canopy blanches, les longues baies basses dans le style des annes du voyage. Ses rituels nonverbaux traduisent lmergence dune sensibilit interactive cinquante, les caractres cursifs largement dploys de lenseigne. La premire lenvironnement. Un phnomne significatif de toutes les socits sans recul. Notre chose laquelle il pensa fut de faire en sorte que quelque chose comme le parfum socit postindustrielle, sature dindustrie, est sans recul visvis du phnomne du Teddys demeure dans El Internacional, au terme des modifications structurelles. industriel: ses membres sont incapables de la concevoir en dehors du fait industriel. En fait les proportions de la faade, recouverte dun dallage noir aux joints blancs et Nos sentiments euxmmes sont des faits industriels. Lhomme de la postmodernit surmonte de la couronne de la statue de la libert, ne furent pas altres. Sur une de la socit postindustrielle se rapproche ainsi affectivement de lindien de la tribu paroi longitudinale interne, le sandwich archologique prsentait verticalement amazonienne, incapable de concevoir le monde en dehors de sa fort, et qui appartient lui les reliques du chantier, dans lordre de leur dcouverte durant les travaux parmi aussi une socit sans recul. La force de lindien initi rside dans son sens parfait de la les gravats. Sur le sol une srie de photos de clients clbres fut encastre. nature, qui constitue lintgralit de sa culture. Lhomme postmoderne doit retrouver les conditions dun dialogue harmonique avec la nature postindustrielle, qui est conditionne La fantaisie kitsch se donna libre cours lintrieur. Sur fond dazulejos le bar oblong par les nouvelles technologies. Lavenir de notre civilisation dpend du rapport qui va exhibait ses filets de morues sches pendues audessus des bouteilles. Un tlviseur sinstaurer entre lintelligence humaine et lintelligence artificielle. Lart a t de tous prsentant un vidomenu trnait en position centrale; la cuisine ouverte la vue des temps un rservoir de dispositifs de communication interactive. Les dispositifs tribaux, clients faisait partie intgrante du dcor, au mme titre que les flacons phalliques limage premiers, ont conserv leur efficiente fraicheur au cours des ges. du monument de Colomb Barcelone ou le chandelier deux branches reposant sur le bicorne ornant la tte du torador. lentre une pelouse de drapeaux de toutes les nations Si le partipris de JeanHubert Martin tait de nous faire rflchir ce genre de dbouchant sur un desk porrons rappelait au visiteur le titre du restaurant. Quant au considrations dans Magiciens de la terre, il avait plac dans sa manche un atout de taille ciment de la terrasse, utilise comme caf en plein air durant les beaux jours, il tait pav avec Santa Comida. de botes de bire ou de cocacola compresse la Csar ou la Ray Johnson premire manire. Il sen est pass des choses El Internacional! Robert Redford y a tourn Legal Eagles. El Internacional Don Johnson, Miami Vice et Lou Reed, son vido sur les gloires daujourdhui. Andy Warhol na pas manqu de sy faire voir en compagnie de Basquiat, lorsquils El Internacional: le restaurant de New York plus catalanomirandolien de peignaient quatre mains. Voil pour la conscration, du jour au lendemain et nature! Le Perroquitsch y a dploy ses ailes barioles du 29 septembre 1984 au pendant prs de deux ans El Internacional est devenu le lieu in des vidotapas et 14fvrier 1986: un bref passage pour le condor du dcor, mais qui a suffi projeter de la cuisine catalane New York dans un dcor grotesque gaudiesque. Le condor du ltablissement en pleine lumire, le brancher sur les feux de lactualit. Quand dcor avait magistralement russi marier les accents aigus du genre streamine Miralda le choisit la suite dune longue recherche, le restaurant du 219 West US aux pesants accords du mauvais got art nouveau barcelonais. Une synthse Broadway a dj une longue histoire, un pass plutt charg. La modeste caftria modernpostmodern spectaculairement plus vraie que nature. des annes vingt a connu la gloire dans les annes quarante sous le nom de Teddys. Et pas nimporte quelle gloire! Remodel dans le genre chic il est devenu la bonne Mais Miralda ne sest pas content de redonner El Internacional le lustre du Teddys. adresse de lhonorable socit. Une salle discrte et secrte, au premier tage, Le Perroquitsch a intgr El Internacional sa propre trajectoire, avec lolympiade

17 33 34 du porron ou le mur du baiser, rceptacle de lempreinte des lvres des belles ainsi la SaintValentin pour en faire un rite ad hoc, avec change traditionnel de clientes exaltes, il en a fait le laboratoire de vrification permanente de la stratgie cadeaux. dela communication interactive. En y situant deux jalons importants de sa dynamique expressive, il a incorpor El Internacional, de lintrieur, la farandolemirandole, la Le 17 juillet 1986 la faade dEl Internacional reoit la couronne de la statue continuit organique de son uvre. de la libert. Un dais rouge y est dploy: majorettes, musique, drapeaux. ElInternacional est officiellement ddi Miss Liberty. Ce red carpet treatment marque aussi les adieux du couple A.M. M.G. El Internacional. Le tapis rouge se droule devant le tapissendis des vidocapteurs de tapas. Bien que tapir La SaintValentin tombe le 14 fvrier de chaque anne la retape, lhabit de lumire a une poche perptuellement troue. Celle du portefeuille. Les difficiles rapports avec les bailleurs narrangent rien. Le merlin Aussi accaparant quait t cet pisode quotidien de la comdiecomida, Miralda a de Terrassa et sa dame du MontSerr passent la main. Ainsi passe la vie et pour su saccorder le temps de penser au futur, de laisser se cristalliser les intuitions les cause: le 11 octobre de la mme anne, veille du Columbus Day, lannonce des plus pressantes qui se profilent lhorizon 92. Et cela dans la parfaite continuit fianailles de Colomb et Miss Liberty New York au Javits Center inaugure le de sa vision, dans la pure logique du rapport interactif entre le rit et la bouffe, projet magistral de Miralda, son granduvre tal sur un programme de six ans, dans le vrai sens de la fte. Au cur de lantre kitsch des entremets o lart et la Honeymoon. gastronomie chaque jour sentremlent entre amis, les serres du condor chaussent souvent les sabots du terrassier terrassan, qui pense de plus en plus dautres Entre-temps le terrassan na pas cess de creuser lautre volet de son mythe, la pousailles entre Barcelone et New York. Barcelone plantaire, clestoterrestre. Il a fait la liste de toutes les Barcelones, petites ou grandes, existant sur la surface du globe. Quand le Centre Rgional Le rite nuptial comme catalyseur de la fte et acclrateur du rythme de la dArt Contemporain de Toulouse lui demande dexposer en avril 1986, son choix communication, le recyclage interactif de loffrande par la nourriture et viceversa, est fait. Il ira visiter la Barcelone des Philippines durant la semaine sante. Six le couple comme fondement dialectique de lidentit dans lchange: ces penses ans aprs Mona a Barcelona de la Galerie Joan Prats Barcelone, il rapportera debase hantent Miralda et elles se projettent sur ses ralisations du moment comme Toulouse lide dune mona monanthme version TagalaTagalog inspire du autant de rfrences anticipatrices de limminente lgende ocane. La dame MG, mysticisme religieux philippin. Une table longue en forme de croix, munie de matresse queue daronde et tenon principal de lentier assemblage de la Tasca, est tlviseurs aux quatre extrmits, figure le martyre dune jeune fille crucifie: sans illusion sur loriginelle originalit de luf que lui a confi son Merlin de Sigisbe. les pripties intgrales de lvnement, dment enregistres, sont retransmises Elle le couve avec enthousiasme car elle pressent quil en sortira une fois encore, par les moniteurs terminaux. Pour se remettre de lpreuve, la jeune martyrise uncolibri aux ailes dalbatros. volontaire, fleur unique de passion, reprend des forces en ingurgitant le balut, luf de canard traditionnel soumis une priode de longue conservation, et Dans toute cette histoire, la MG est au volant, toujours prte passer au feu vert de en buvant du lait et du cocacola. milk, coke and balut ont pris la place du la liturgie prnuptiale et de sa date magique, le jour lumire du perroquet torador, chocolat et du pain azyme des pastissers catalans dans la mona monanthme la SaintValentin. philippinotoulousaine. La manifestation est tenue sous le signe du gorille blanc, le singe albinos hros plus quhumain du zoo de Barcelone. La SaintValentin tombe le 14 fvrier de chaque anne. Par deux fois, cette date sera clbre avec lclat des pompes mirandoliennes El Internacional. En 1985, Miralda a tenu ainsi clore, tout au moins momentanment, le cycle de Santa Comida, cest face to face : Soixantedix paires de jumeaux, runis par le New Jersey Twins avant de sattaquer au projet Honeymoon. Et ce nest pas pour rien non plus que son Association, sont invits prendre place lun devant lautre et manger sur une dernier acte El Internacional a t denceindre la faade de la couronne toile de tablemiroir. Belle dmonstration de fractalisme subjectif. Fascins par ce rappel la statue de la libert, le jour de la SaintValentin, fte des cadeaux. Tout au cours du tangible de leur destin, la fatalit de lidentique, les jumeaux du New Jersey ont projet Honeymoon en effet, au sein du rapport dialectique entre le rite et loffrande, dcid de rpter lopration chaque anne la mme date et de sapproprier cest loffrande qui prendra progressivement le dessus, travers les prsentations

18 35 36 successives des multiples cadeaux composant la liste de mariage de la future pouse et jamais sombrer, voil de quoi faire rver par milliers, de curs curs et de corps corps, le trousseau des conjoints. Valentins et Valentines! En digne chevalier servant, le garon doreur du Woman Lib na pas hlas le temps de trop sattarder daussi grasses et grosses gauloiseries plus dignes de Picrochole que Colomb et Lib de Grandgousier. Il nous refait le coup du voile en vitesse Ste le 1er septembre 1989 pour rapparatre le 7 du mme mois Valncia, o il fait surgir de leau les alliances La fte na jamais cess et elle continue de plus belle. Voil la vie dartiste, la vraie vie, cristallines. Le Merlin de la culture en terrasses et le Tarzan des jardins suspendus toujours plus vrai que nature! Le perroquet errant dploie ses ailes dalbatros, il parcourt termine lanne 1989 avec un coup dclat dans la nouvelle Babylone yankee. Dank U, le monde pour y prsenter les somptueux cadeaux. Le garon doreur depastissersla noce menhir: le geste du 18 dcembre New York mrite quon sy attarde et quon lui rige ocane se transforme en styliste costumier gargantuesque du plus fabuleux trousseau une pierre leve pour sa valeur symbolique. Le condor mage sempare du couvrelit de du sicle. De 1986 1992 les vnements vont se succder. Lepastissers11 octobre la future pouse et il y brode leffigie de lagneau de lapocalypse. Attention! Lagneau 1986, jour de proclamation des fianailles de lAmiral Colomb el de Miss Liberty, la et non le cheval, qui serait une haridelle rossinante. Il ne faut pas prendre Christophe bague de fianailles est expose sur un trne TV. Il faudra prs dun tonne de riz blanc Colomb pour don Quichotte. La dulcine de lAmiral a forte affaire avec son super rpartie sur plus de cent sacs de tulle pour lester lourlet de la jupe gante bleu azur superNovio, qui lui ne se bat pas contre les moulins vent. Lagneau est le symbole de la robe demarie qui tapisse lestrade o ont pris place lemaire de New York et le du sacrifice. Woman Lib, la colombienne dulcine, prend de lourds risques dans cette reprsentantde la mairie de Barcelone. Le 7 mars 1987 cest la prsentation du trousseau histoire. Elle peut fort bien en faire les frais et devenir la victime sacrificielle de lunion Terrassa, ou plutt dune partie de la lingerie intime, la combinaison SantaMaria ocane. On peut sattendre tout de Colomb, gai gaillard fort en gueule mais aussi aussi grande quune toile de la caravelle amirale, et les immenses bas Dia& Night, longs secret, illumin, marrane marron la maroufle mystique, autoinvesti dune mission comme un jour et une nuit sans fin Quelle revanche pour ltudiant de lcole Textile quil aaccomplie vite faitbien fait, mais qui peut paratre douteuse aujourdhui, vu les deTerrassa, qui y mourrait dennui en 1960. rsultats 500 ans de distance. Miralda actionne le signal dalarme. Quarriveratil la Libert si elle se fait engrosser par Colomb, le dcouvreur du nouveau monde? Quel sera 10 mai 1988: la Fundaci Mir de Barcelone accueille les prenupcias, avec le voile de la le produit du cot intercontinental: un gros colon ou un destin grle? Exsergent soldeur marie qui stire sans cesse travers les salles; lolivier du patio central, fleuri et enrubann, de soldats, il sait de quoi il en retourne. En pleine rdition de la lgende colombienne, le figure le bouquet nuptial hauteur darbre: une vision paradisiaque, dans la claire lumire du fidle garon doreur nous rappelle lordre de lapocalypse. A bon entendeur, salut! printemps: et enfin, le rite du courrier, le classement et lexposition des cartes de vux et des lettres damour que le public est invit adresser Miss Liberty et son fianc. Ceci dit, la fte continue. Woman Lib met les cartes sur la table en 1990. Elle rend visite Anne dHarnoncourt au Muse de Philadelphie et cette dernire, consciente de son Un an plus tard, le concours pour le projet de costume de Colomb est lanc au Japon devoir, laide dployer sa maxicape de Liberty Belle dans le grand hall du muse, au (Tokyo, 12 mai 1989), tandis que le gteau de noces est rig Paris sur lesplanade du son historique de la belle cloche de lindpendance, le 10 janvier. Ainsi rassure, elle Palais de Chaillot le 17 juin 1989, loccasion des festivits organises par le maire de Paris affronte sans complexes le 27 mai le public international au Pavillon Espagnol de la en lhonneur du centenaire de la Tour Eiffel. Haut dune vingtaine de mtres, il figure Biennale de Venise o sa marraine Borrs la invite. Venise rend les femmes frivoles, le globe terrestre reposant sur une base cylindrique flanque dune rampe pitonne en diton: plus forte raison si elles y viennent sans complexes. Lib nchappe pas la spirale. Les visiteurs dsireux dadmirer la vue peuvent lcher au passage les paisseurs rgle. Elle arrive en retard linauguration, car elle a perdu son portejarretelles et sa de pte de sucre qui recouvrent les parois de bois de la pice monte. Monte, cest le petite culotte qui y tait attache. Peu importe, lui dit tataLlusa, pleine de bon sens, cas de le dire: le globe sur la cime est littralement empal par une tour Eiffel en modle tu nas qu mettre le reste de ton trousseau, tu ne manques pas datours, commencer rduit mais bien membre, qui le pntre de part en part. La pointe phallique de la tour, par la chaussuregondola rouge, que tous les vnitiens ont remarqu. Elle nest ni de en rection oblique, voque le doigt de Colomb point vers la mer sur le monument de verre ni de vair, mais elle a de quoi faire plir toutes les cendrillons du monde. Et puis Barcelone. Le doigt fouineur de lamiral qui ne dtestait pas la bagatelle a pris Paris des il y a le voile, la jupe, la combinaison: personne ne sapercevra que tu ne portes rien proportions plantaires: voil de quoi plaire Jacques Chirac, le maire viril qui flotte sans dessous. Tout se passe bien en effet, en particulier la proclamation des bans, qui durera

19 37 38 tout lt: personne au monde ne viendra sopposer son mariage avec Colomb. Qui ne unir leurs deux lgendes en les recyclant dans le cadre de la socit postindustrielle, dit mot consent. il savait quil se condamnait sans appel assumer un double dfi: raliser la fois le grand uvre de sa vie et le plus clatant tmoignage de la postmodernit mergente. En 1991, ce sera le tour de la bague dternit Birmingham, et puis de la ceinture Honeymoon est un double succs. Je ninsiste pas sur la prouesse oprationnelle, sur la comestible de Colomb, et enfin, de la vertbre sacrale, protectrice matricielle. Miss qualit dnergie, dimagination et dintelligence tactique dont Miralda a d faire preuve Liberty tient souligner quen dpit de lindissolubilit des liens du mariage, elle sait pour trouver les moyens ncessaires la bonne excution de chaque tape du projet tre mangeuse dhommes loccasion et quelle entend. Women Lib oblige, rester pendant cette priode de six ans, de 1986 1992. Jcris dailleurs ces lignes avant la matresse de son utrus. Son Merlin de garon doreur, quelle a consult sur son avenir, grandiose apothose des 13 et 14 fvrier 1992, le mariage au Caesars Hotel de Las Vegas lui a prdit une naissance pour novembredcembre 1992, neuf ou dix mois aprs la et les logiques consquences qui en dcouleront, la lune de miel et la naissance dun crmonie du pariage qui aura lieu en grande pompe Las Vegas, les 13 et 14 fvrier monument de synthse qui serait un gage de paix et dharmonie universelle. La suite 1992, au moment de la SaintValentin. Lib reste sceptique pour linstant: que peutil sera donc comme toujours au prochain numro. natre de lunion de deux monuments, si ce nest un autre monument, un tre double, hybride. Je nai rien contre ce genre de mtissage, mais Je voudrais en revanche souligner la place organique et centrale quoccupe Honeymoon dans la dynamique du langage de Miralda. Honeymoon est un rve, ou un conte de fes si lon veut. Mais le projet ne serait pas ce quil est, cestdire une uvre dart et un chef duvre, sil se contentait de dcrire le rve la manire dun dessin anim. Le rve ne La vie, la vraie, plus vraie que nature nous enchante rellement que sil est vridique, nous ny participons que si nous y croyons. Miralda est parti du monument de Barcelone et de la statue de New York pour arriver Honeymoon se prsente ainsi comme une srie dactions crmonielles que Miralda nous faire croire Colomb et Lib. Il avait devant lui deux mythes dune surpuissante a cres pour fter le mariage imaginaire entre deux monuments qui se contemplent extension, il a fait de leur union la ralit tangible dune uvre dart. Il ny serait pas depuis cent ans de part et dautre de lAtlantique: le monument Christophe Colomb parvenu sil ne les avait placs vis vis de nous en position dinteractivit permanente sur le port de Barcelone et la statue de la libert dans la baie de New York. La statue de au cours des vnements successifs du projet. Il nous les a rendus vridiques, nous ne la libert, uvre du sculpteur Bartholdi, a 91 mtres de hauteurs. Elle fut inaugure le les avons plus perus comme des symboles, lAmiral de la mer ocane pointant son doigt 8 octobre 1886. Le monument Colomb, uvre de larchitecte Bugas et du sculpteur vers lAmrique ou la Libert clairant le monde, mais comme des personnages et des Rafael Atch, mesure 59 mtres de haut. Conu pour commmorer la rception que protagonistes. Colomb et Lib, plus vraie que nature. Miralda vient de nous donner une leon les Rois Catholiques donnrent Barcelone en lhonneur de Christophe Colomb, au de got. Sa stratgie linguistique traduit la mise en uvre dune sensibilit nouvelle qui retour de son premier voyage au nouveau monde, il a t inaugur le 8 octobre 1888, au rpond aux exigences interactives de notre prsent permanent, la condition postmoderne. moment de lExposition Universelle. En recyclant harmoniquement les donnes de la tradition artisanale, du folklore industriel et des nouvelles technologies, lartiste catalan agit directement sur les zones interactives Colomb a deux ans de moins que Lib. Il est aussi plus petit. Miralda a pens tout a. de notre sensibilit. Il nous convie participer la rvolution de la vrit dans le got, en Mais il sest dit quil ny avait pas de raison quils ne fassent pas un bon couple. Et puis commenant par la sienne, sa vrit, sa vie. Voil la vie dartiste, la vraie vie, plus vraie que tout de mme, ils ont bien mrit que quelquun pense eux et les fasse se rencontrer. nature. Et il ny a rien chercher ailleurs. La vie de Miralda est la seule substance de son Rflchissez un peu. Vous vous voyez, vous, passer un sicle clairer le monde avec uvre, et Honeymoon constitue le gnial tmoignage de cette fabuleuse identification. une torche, comme Lib, ou pointer lindex vers les Indes Occidentales, comme Colomb? Avoir gard le bras tendu pendant si longtemps, voil au moins quelque chose Pierre Restany (Paris, 1991) quils avaient en commun avant de se connatre. Cest que ces gensl ont le bras long. Ce quils symbolisent ensemble, cest un volume norme dchanges de produits, dides et de traditions qui lient lancien au nouveau monde: toute lhistoire des temps modernes. Quand Antoni Miralda sest dcid

20 39 40 Autres titres 13. Linda Williams HardCore Art Film: The Contemporary Realm of the Senses 01. Marina Grznic 14. Juan Vicente Aliaga Spectralization of History, Spectralization of the Image, Spectralization of Europe Terreno de lucha. El impacto de la sexualidad y la huella del sida en algunas prcticas artsticas performativas 02. Suely Rolnik El arte cura? 15. Stephen Melville Art and Objecthood A Lecture 03. Jo Spence La prctica documental a examen. El signo como espacio de conflicto 16. Jos Antonio Snchez El teatro en el campo expandido 04. Diedrich Diederichsen Paradoxical Models of Authenticity in Late 60s/early 70s Rock Performance 17. Suely Rolnik Desvo hacia lo innombrable 05. Ag 20042006 Seleccin de textos de la Agenda informativa del MACBA 18. Martha Rosler y Benjamin H.D. Buchloh Una conversacin 06. Nstor Garca Canclini Cultura popular: de la pica al simulacro 19. Anne Rorimer Ian Wilson. Lobjecte del pensament 07. Andreas Huyssen After the High/Low Debate 20. T. J. Clark The Painting of Postmodern Life? 08. Jonathan Crary On the Ends of Sleep: Shadows in the Glare of a 24/7 World 21. Ina Blom Every letter I write is not a love letter 09. Blake Stimson Inventing sociality with Ray Johnsons postal system The Photography of Social Form: Jeff Wall and the City as Subject Condition 22. Herv JoubertLaurencin 10. Kaja Silverman Camrer, dcouper, dparalyser ou Le cinma comme acte de la contingence El sueo del siglo XIX 23. Peter Watkins 11. Hlne Cixous Notes on The Media Crisis Dissidanses de Spero 24. Costas Douzinas 12. Rosalyn Deutsche The Mediterranean to Come Agorafobia

21 41 42 25. DidiHuberman Pobles exposats, pobles figurants Georges 26. John Roberts Fragment, experiment, dissonant prologue: modernism, realism and the photodocument 27. Ana Janevski We cant promise to do more than experiment. On Yugoslav experimental film and cine clubs in the sixties and seventies 28.Peter Osborne October and the Problem of Formalism 29.Wolfgang Ernst Aura and Temporality: The Insistence of the Archive 30.Walter Mingolo Activar los archivos, descentralizar a las musas 31.Michael Baldwin, Mel Ramsden, Carles Guerra and Philippe Maille Landscape with St George Delivered at Night 32. Latitudes (Max Andrews & Mariana Cnepa Luna) Jos Antonio HernndezDez. No temer mal alguno Notes

22 propos de lauteur Colophon Pierre Restany (Amlie-les-Bains-Palalda, 1930 Paris, 2003) est un critique dart franais. Il passe son enfance Casablanca dans un milieu ais et cultiv. Aprs des tudes secondaires ralises au 1. Miralda ! Une vie dartiste (1981) Maroc, licenci des Lettres, il entreprend des tudes desthtique et 2. Dix ans sont passs: le MontSerr donne sur la Terrasse (1991) dhistoire de lart en Italie et en Irlande. Pierre Restany ISSN: 1886-5259 Le grand tournant de sa vie de critique sera conscutif sa du texte : famille Decock-Restany rencontre avec Yves Klein, en 1955. Cest chez lui que le critique fonde le groupe des Nouveaux Ralistes en 1960 (Arman, Hains, Tinguely, Cesar, etc.). Entre 1960 et 1963 il est lorigine dune Critique dart, Pierre Restany publie en 1982 le texte Miralda ! Une vie dartiste bonne vingtaine dexpositions collectives et peaufine sa rflexion dans un ouvrage du mme nom (mbit, Barcelone) o il retrace le parcours dAntoni sur le mouvement. Dans les annes 1970, Pierre Restany poursuit Miralda (Terrassa, 1942) jusquen 1981. Dix ans plus tard, il en crit une seconde partie sarflexion sur les structures sociologiques de lart contemporain. (Dix ans sont passs) qui ne paratra quen 2002 (Fundacin ICO, Madrid). Les deux textes taient accompagns de fiches galement rdiges par Restany et comportant Globe-trotteur invtr et curieux, il a analys et thoris les des illustrations faites la main, des recettes, des photos et de brves descriptions courants artistiques de son poque. Il a souvent manifest beaucoup dechacune des uvres. dintrt pour les uvres non conformes lide quon se fait traditionnellement du beau. Dans un style aiguis et humoristique et en maillant ses textes de jeux de mots, Restanycommente le travail de Miralda, tant en Europe quaux tats-Unis, desannes 1960 1991. Il dcrit dabord ses premires uvres antimilitaristes (Soldatssolds), puis continue autour des grands banquets et de ce que Miralda appelle descrmonials publics en voquant parts gales les repas, la participation des Quaderns porttils gens, les rituels, la couleur et la symbolique. Coordination et dition: Ester Capdevila Quaderns porttils est un recueil de publications numriques Conception graphique: Cosmic (www.cosmic.es) disponibles gratuitement. Les plus souvent les textes proviennent de confrences ou de sminaires organiss au MACBA, mais on y trouve aussi des textes parus antrieurement dans des catalogues dexposition ou sur dautres supports. Comme les autres, ce numro de la collection Quaderns porttils est disponible sur le site du muse, autant en format PDF comme ePUB. www.macba.cat

23 Tres maneres denquadernar els teus Quaderns porttils Tres maneras de encuadernar tus Quaderns porttils Three ways of binding your Quaderns porttils Dossier grapat Dosier grapado Stapled Dossier Enquadernaci japonesa grapada Encuadernacin japonesa grapada Stapled Japanese Binding Enquadernaci japonesa cosida Encuadernacin japonesa cosida Sewed Japanese Binding Llenceu aquest manual dinstruccions una vegada utilitzat (no enquadernar). Desechar este manual de instrucciones una vez utilizado (no encuadernar). www.macba.cat Throw away this instructions manual once used (do not bind).

Load More